Search

Synesthéorie

Soi-même en train de vivre – Sur les épaules de Darwin – Jean Claude Ameisen

Emission du 18 avril 2015

« Il y a des langues qui ont un mot pour décrire cette sorte d’expérience. En allemand, on dit : Erlebnis. En espagnol : vivencia. Mais il n’y a pas de mot français pour saisir d’un seul trait la vie comme expérience d’elle même. Il faut employer des périphrases. Ou alors utiliser le mot « vécu », qui est approximatif. Et contestable. D’abord et surtout, c’est passif, le vécu. Et puis c’est au passé. Mais l’expérience de la vie que la vie fait d’elle-même, de soi-même en train de la vivre, c’est actif. Et c’est au présent, forcément. C’est-à-dire qu’elle se nourrit du passé pour se projeter dans l’avenir. »

Jorge Semprun. L’Écriture ou la vie.

Leave a Comment

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »