Les ateliers Paysages Sonores à l’UNESCO !

Est-ce qu’on peut voir avec ses oreilles ?

 

Démonstration d’atelier de philosophie pour enfants à l’UNESCO

(par Chiara Pastorini et Vincent Mignerot)

 

Dans le cadre des rencontres sur les Nouvelles Pratiques Philosophiques (NPP)

 

capture-decran-2016-11-07-15-48-51

 

Jeudi 17 novembre de 14h à 15h

Salle III

 

 

30 minutes : Brève présentation du projet et animation d’une discussion à visée philosophique sur la perception avec une classe (CM1 ou CM2, Ecole Béranger 75003).

Sous la forme d’un échange interactif, nous introduisons les enfants à la notion de « perception » d’un point de vue philosophique : ça veut dire quoi « percevoir » ? Quels sont les sens de la perception ? Quel est le lien entre eux ? Y a-t-il une relation entre la perception, l’imagination et la connaissance ?

20 minutes environ : Atelier sensoriel autour du phénomène synesthésique.

Grâce au dispositif Les Paysages Sonores, élaboré à partir des données contemporaines de la recherche, les enfants sont amenés à explorer le phénomène de la synesthésie, c’est à dire l’association spontanée, automatique et permanente entre des modalités sensorielles différentes.
Il devient ainsi possible de « voir les sons », c’est-à-dire de retrouver des caractéristiques de forme, de couleur et de déplacement spatial communes, telles que nous les associons tous inconsciemment à la fois dans le son et la « représentation » que nous nous en faisons.
À partir du choix d’une image abstraite, les enfants sont invités à produire les sons comme ils le souhaitent (chant, parole, mouvements divers…). Après un échange visant à faire exprimer verbalement les caractéristiques des sons (douceur, rugosité, coloration etc.), on propose divers objets de formes et de textures variées. On compare leurs caractéristiques avec les images et les sons.
Les enfants utilisent dans un dernier temps l’interface numérique des Paysages Sonores pour s’approprier les correspondances entre les sons et les images avec lesquels ils ont joué jusque-là. L’interface permet de moduler librement les objets hybrides image / son afin de permettre à l’enfant d’explorer la plasticité des objets à la fois perçus et pensés ainsi que la richesse sémantique qui les relie.

10 minutes : Phase de synthèse, échange, debrief.

 

L’inscription est obligatoire : wpd.inscription@unesco.org

 

Programme complet Rencontres NPP

 
 

***

 
 

Paysages Sonores, un projet conçu par Vincent Mignerot

 

Production ANAHATA

 

anahata mignerot synestheorie synesthesie

 
 

Production, partenaires et conseils des premières versions logicielles des Paysages Sonores :

 

– Crossed Lab –

 

Meden Agan

 

Patrice Ferlet

 

Philippe Boisnard

 
 
 

One Comment

  1. Pingback: Présentation - Projet Synesthéorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*