Search

Une expérience intime

 & singulière

synesthé
Définition
Définition

La synesthésie accompagnerait jusqu’à 20% de la population. D’où vient-elle ? A-t-elle une influence sur la vie courante ?

“Aesthesis” signifie le sens, la perception en grec. Le préfixe “syn” signifie ensemble. La synesthésie est une condition neurologique qui combine des perceptions sensorielles entre elles ou avec des éléments de langage ou de connaissance. La synesthésie fait apparaître à la conscience la façon qu’ont notre corps et notre esprit de travailler ensemble.

Un synesthète voit par exemple la musique, ou perçoit les parfums en couleur. D’autres ressentent des goûts fruités lorsqu’ils touchent le métal ou le cuir, perçoivent des émotions en formes colorées, voient les chiffres en couleurs. Certains encore apprécient leurs pensées abstraites sous formes d’architectures en trois dimensions, observent le temps sur une frise déployée dans l’espace ou associent des personnalités aux lettres.

Les combinaisons synesthésiques précisément répertoriées se comptent au nombre de 65, mais il pourrait en exister plus. Nous possédons en effet plus de cinq sens (goût, odorat, audition, vue, toucher mais aussi proprioception, thermoception, nociception…), nos langages et nos connaissances sur le monde sont par ailleurs riches et complexes : certains synesthètes classent les livres selon la couleur synesthésique de la première lettre de leur titre, d’autres font de la programmation informatique en se promenant mentalement dans les architectures spatialisées de leurs lignes de code.

Nombre d’adultes considérés comme étant synesthètes dans la population générale (en pourcentage), selon différentes études (représentées sur le graphique par les points), et la forme de synesthésie étudiée. Depuis la thèse de Marie-Margeride Garnier, La synesthésie chez l’enfant : prévalence, aspects développementaux et cognitifs (2016)

Nombre d’adultes considérés comme étant synesthètes dans la population générale (en pourcentage), selon différentes études (représentées sur le graphique par les points), et la forme de synesthésie étudiée. Depuis la thèse de Marie-Margeride Garnier, La synesthésie chez l’enfant : prévalence, aspects développementaux et cognitifs (2016)

Lorsque le travail commun des différentes modalités d’intégration et d’interprétation du réel se montre à la conscience.

Vincent Mignerot

La synesthésie n’est pas pathologique et se distingue de l’hallucination. Une perception synesthésique est toujours liée à un stimulus réel, elle n’en transforme pas le sens. La synesthésie n’est pas non plus une “perception augmentée”, elle n’ajoute pas d’information au signal perçu. Elle transpose simplement le sens porté par un stimulus (l’inducteur) vers une autre modalité (le concurrent). Pour autant, la question se pose d’un possible lien entre synesthésie et créativité (consulter cette page pour en savoir plus).

Les synesthésies ont des caractéristiques propres. Elles sont automatiques, c’est-à-dire que le sujet ne choisit pas d’avoir ou non une synesthésie. Elles sont arbitraires, le synesthète ne décide pas de la couleur des parfums qu’il sent. Elles sont idiosyncrasiques, deux synesthètes ne vivent pas les mêmes associations. Les synesthésies sont constantes dans le temps, les combinaisons restent les mêmes tout au long de la vie d’adulte. Elles sont conscientes, ce qui les distingue du fonctionnement multimodal inconscient du cerveau.

Liste des synesthésies les plus fréquentes et prévalence :

Graphèmes → Couleurs
66,5%
0
Unité temps → Couleurs
22,8%
0
Sons musicaux → Couleurs
18,5%
0
Sons généraux → Couleurs
14,5%
0
Phonèmes → Couleurs
9,9%
0
Notes musique → Couleurs
9,6%
0
Odeurs → Couleurs
6,8%
0
Goûts → Couleurs
6,6%
0
Son → Goûts
6,2%
0
Douleur → Couleurs
5,8%
0
Personnalités → Couleurs
5,5%
0
Toucher → Couleurs
4%
0
Son → Toucher
4%
0
Températures → Couleurs
2,4%
0
Vision → Goûts
2,1%
0
Sons → Odeurs
1,8%
0
Vision → Sons
1,5%
0
Orgasme → Couleurs
1%
0
Émotions → Couleurs
1%
0
Vision → Odeurs
1%
0
Vision → Toucher
1%
0
Odeurs → Toucher
0,6%
0
Toucher → Goûts
0,6%
0
Odeurs → Sons
0,5%
0
Sons → Cinétiques
0,5%
0
Sons → Températures
0,5%
0
Goûts → Toucher
0,5%
0
Cinétiques → Sons
0,4%
0

La synesthésie pose de nombreuses questions. Elle constitue une voie pour mieux comprendre le fonctionnement du cerveau et ses interactions avec l’ensemble du corps. Mais elle invite aussi à des explorations dans d’autres domaines : sciences de l’évolution, épistémologie, philosophie, spiritualité…

“L’objet synesthésique”, c’est-à-dire la combinaison de modalités de traitement et d’intégration du réel, ainsi que l’espace dans lequel il se déploie semblent posséder des propriétés singulières. Il est signifiant que de nombreux synesthètes expriment que la synesthésie ne semble pas provenir de leur propre espace mental et qu’ils n’ont pas choisi, décidé de la manifestation de cette représentation. Les synesthésies sont par ailleurs toujours décrites laborieusement et par défaut : elles sont inaccessibles au langage, insaisissables, alors qu’elles restent toujours parfaitement sensées. Les objets synesthésiques semblent “reliés les uns aux autres”, constituant un “tissage unique”, comme le dit Daniel Tammet, au cœur d’un espace sans bord, sans horizon, sans limite, plus vaste que l’esprit lui-même.

Les recherches tendent à montrer que des synesthésies peuvent advenir chez tout un chacun dans des moments particuliers de la vie tels que les phases d’endormissement, l’état de transe hypnotique, lors de la consommation de certains psychotropes ou lors des plaisirs charnels. La synesthésie témoignerait d’une autre façon d’être lié au monde, le plus souvent invisible. En contribuant à l’exploration d’autres dimensions de notre existence sensible, l’étude de la synesthésie pourrait nous en apprendre plus sur ce que nous sommes.

créativité

La créativité

Bloc Créativité

Ainsi, quand j’élève 37 à la puissance 5, je vois un grand cercle, composé de petits cercles qui tournent dans le sens des aiguilles d’une montre, depuis son sommet.

Daniel Tammet

recherche

La recherche

Bloc Recherche
Translate »