APEROBOAT Synesthésia – Mardi 19 avril 2016

aperoboat synesthesie

 
 

•• Manifestation pluridisciplinaire autour des perceptions de la couleur.

Dress code : Coloré

La synesthésie est le fait d’associer de manière involontaire plusieurs sens mais pas que…On estime entre 10 et 20% la part de la population chez qui, les chiffres, les sons, les pensées deviennent des formes et des couleurs. Ce n’est qu’une estimation car la plupart des synesthètes s’ignorent.

Les expériences des synesthètes peuvent s’accompagner de charges émotionnelles que nous vous invitons à ressentir à travers des performances artistiques et récréatives.

Soirée au profit des clowns stéthoscopes.

 

••• PROGRAMME :

19h – Conférence sur la Synesthésie animée par Jean-Michel Hupé, chercheur CNRS au Centre de Recherche Cerveau et Cognition.

20h30 – Démo live et participative de light painting par Henry Gouysse – Light Painting Experience.

22h – Concert acoustique de From the Eyes

Exposition / Magie en close up / DJ set / Photocall / Test : Etes vous synesthéte ? /

Jeu concours (Cours photos à gagner offerts par THE PHOTO ACADEMY)…

http://www.thephotoacademy.com/

Formations en photographie contemporaine et traditionnelle

THE PHOTO ACADEMY fera gagner 2 cours photos à Bordeaux lors de la soirée (valeur totale de plus de 350 euros) dont ce cycle complet :
http://www.lesphotographes.org/fr/bordeaux/débutant/cours-dinitiation-à-la-photographie-pour-débutants-4-ateliers

https://www.facebook.com/LightPainting-Experience-103026666447436/?fref=ts

https://www.facebook.com/fromzyeye.music/?fref=ts

www.lesclownsstethoscopes.fr

 

Plus de précisions concernant la conférence :

Confusion des sens ou confusion du sens ? A chacun sa synesthésie.

La conférence sera animée par Jean-Michel Hupé, chercheur CNRS au Centre de Recherche Cerveau et Cognition (CerCo), laboratoire du CNRS et de l’Université de Toulouse Paul Sabatier. Il est spécialiste de la perception visuelle et travaille sur les synesthésies depuis une dizaine d’années

Les synesthésies sont des particularités subjectives vécues par une minorité de la population. Elles sont souvent décrites comme une « confusion des sens », par exemple pour des « synesthètes » qui disent « percevoir » des sons en couleur. En fait il s‘agit simplement d’associations que font certaines personnes de façon arbitraire mais systématique, sans qu’ils sachent pourquoi, comme associer des couleurs particulières à des lettres ou des chiffres.

Les associations faites par les synesthètes sont très variables selon les individus, et parfois elles impliquent plusieurs modalités sensorielles, comme dans l’audition colorée, justifiant l’étymologie syn-aesthesis, sentir ensemble (ou avec). Mais « sentir ensemble » peut également signifier toute forme d’expérience polysensorielle, comme dans des spectacles son et lumière ; cela peut également renvoyer à une expérience sensorielle partagée, voire une expérience polysensorielle partagée, alors doublement syn-esthésique. Les études sur l’antiquité ou en anthropologie nous apprennent que les stimulations polysensorielles partagées sont privilégiées dans les rituels ou l’expérience du divin, sans doute du fait des émotions qu’elles suscitent et canalisent. Entre les synesthésies, particularités individuelles étudiées par les sciences cognitives, et les synesthésies, expériences polysensorielles partagées par une société, il n’y a sans doute guère de point commun. A moins que les synesthètes soient meilleurs à trouver les mélanges des sens susceptibles d’emporter l’adhésion émotionnelle chez tous ? Nous questionnerons ce mythe romantique du synesthète artiste « voyant » d’abord par la science et ensuite par l’expérience, en partageant l’univers polysensoriel d’un synesthète.

Retrouvez Jean-Michel Hupé pour sa conférence à partir de 19h00, mardi 19 avril à l’Iboat.

 

Lien vers la page de l’évènement

 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*