Actualité de la revue PLASTIR, retour sur l’heuresthésie

plastir heuresthesie synestheorie
 

À l’occasion de l’annonce de la publication d’un Hors Série de la revue PLASTIR ainsi que de la mise en ligne de son nouveau site web (lire ci-dessous), je republie la présentation qui avait été faite de mon travail et du concept d’heuresthésie, en 2012.

 

Un immense merci à Marc-Williams Debono

 

HEURESTHESIE – Pour une topologie matricielle et dynamique commune de l’Univers physique, des sens et de l’esprit

 

Vincent MIGNEROT a dans son parcours autant privilégié l’intellect que l’appel des sens. Après une maîtrise en psychologie clinique, il arpentera ainsi les sommets savoyards, devenant technicien cordiste dans le but de lier/délier l’homme, de le placer face à la rudesse, la vérité nue de la corde symbolisant à elle seule ce qui allait devenir une des hypothèses de travail de l’auteur de l’Essai sur la raison de tout (modèle d’évolution déconflictualisé à visée systémique et holistique). Ce livre part du constat qu’exister, c’est être différent, que l’identique est impossible et que c’est le lien entre les objets qui les fait exister en tant qu’objets de liaison. Il en ressort que l’objet est la liaison même, ce qui implique une absence de liberté et une profonde solitude. Un objet non lié à d’autres, dit-il en substance, est un objet seul – « L’objet est non liberté, la liberté est non existence. Il n’est pas d’objet libre. Le non lié est impossible », la solitude est donc impossible… Cela situe la quête philosophique de l’auteur – pourquoi les objets s’assemblent-ils et construisent-ils des liens ? – et sa manière d’y répondre, faisant appel à une grille de lecture à la fois heuristique et transdisciplinaire de la causalité évènementielle. Vincent Mignerot est donc sans conteste un plasticien qui, chose remarquable, parvient par des chemins de traverse à faire mouche, en cela que son constat rejoint l’une des étapes-clefs du ‘Complexe de Plasticité’ : le liage dynamique (active binding) entre matière et forme ou entre expérience et conscience PLASTIR 18, 03/2010. Il est actuellement consultant chercheur pour le Projet Synesthéorie dont l’objectif est « l’étude des synesthésies et de leurs apports historiques et actuels dans l’art, la philosophie et la science ». Le concept d’heuresthésie qu’il nous présente ici joint la racine du mot au radical aisthesis, désignant selon l’auteur « ces permanences de l’être qui, par l’entremission et la coordination de ses sens et, dépassant sa propre volonté, atteint à l’essence du monde pour en admettre l’univoque et absolue définition existentielle ». Il s’agit donc d’une expérience esthétique au premier degré trouvant écho dans une production structurée. Cette expérience relève à la fois d’une démarche topologique matricielle aux accents thomiens et d’un appel conjoint des sens et de l’esprit parfaitement traduits par les synesthésies d’un Mozart ou d’un Tammet, parfaitement exprimés par Merleau Ponty ou Wittgenstein et dont Vincent Mignerot nous dresse la botte secrète.

 
 

***

 
 

Plasticités Sciences Arts fait peau neuve en 2015 et vous offre un nouveau site web accessible sur http://www.plasticites-sciences-arts.org ou Plasticites Sciences Arts ! Plus encore, pour fêter les 10 ans de la revue PLASTIR, un numéro hors série intitulé Les Plis de la Mémoire est pour la première fois publié en version papier sous la forme d’un ouvrage collectif aux Editions PlastitcitéS (Papier broché, 144 pp, ISBN 978-2-955-0-7). Cette publication (envoyée sur demande individuelle en port payé) est réalisée dans le Cadre d’un partenariat avec la 6ème édition de la biennale La Science de l’Art. Nous vous offrons la version numérique de ce numéro thématique exceptionnel (ISBN 978-2-955-1-4) auquel plusieurs de nos membres ont contribué. Il est consultable sur notre site dans la rubrique Editions PlasticitéS !  Rendez-vous en Mars 2016 pour l’édition du n°41 de PLASTIR. A partir de 2016, nous vous demanderons de bien vouloir nous aider en adhérant à l’association PSA, ce que nous n’avons jamais sollicité depuis sa création en 2000, afin de pouvoir continuer à assurer la distribution de la revue et vous inviter à nos manifestations (Colloque Mémoires Singulières, Mémoires Plurielles 2015 réalisé en partenariat avec le CC91, concert-conférence envisagé en 2016, etc..). Vous trouverez à cet effet un bulletin d’adhésion en ligne simplifié dans la sous rubrique des Ressources intitulée: Adhérez à PSA

 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*