Quand la rugosité fait peur

Le cri humain fait parfois très peur, la science nous explique pourquoi

 

rugueux

 

Publication :

 
 

SCIENCES – Le cri. Cette réaction humaine la plus naturelle est certainement aussi l’une des plus effrayantes. La science nous explique aujourd’hui pourquoi un cri fait parfois si froid dans le dos. Le cri, notamment quand il est lié à la peur, a une caractéristique qui lui est propre: sa rugosité.

Une étude publiée dans le journal Current Biology en juin 2015 révèle ainsi qu’un cri rugueux active non seulement certaines parties du cerveau dans le traitement auditif, mais également les neurones liés à la peur.

Si le cri fait preuve de “rugosité”, c’est parce que “nous voulons que ce son soit particulier, explique le Dr. David Poeppel à nos confrères américains du Huffington Post. Vous voulez que les signaux que vous envoyez soient vraiment uniques”.

Afin de mener à bien l’étude, les chercheurs ont récupéré des extraits de cris humains dans plusieurs films. Ils ont ensuite analysé les propriétés sonores des différents sons, puis réalisé des scanners du cerveau sur des auditeurs, afin de mesurer l’impact des cris sur leurs neurones auditifs.

Résultat, plus le cri était violent et “rugueux”, plus il faisait peur. Une propriété seulement observée par ailleurs à l’étude des alarmes de maisons ou de voitures, indique newscientist.com.

Ce n’est pas clair ? Écoutez plutôt. Le premier son, correspond à un cri de peur. Le second, ne fait quant à lui pas appel aux zones du cerveau associées à la frayeur.

 


 

Lire aussi (en anglais).

 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*