La synesthésie avec humour

 

Hervé-Pierre Lambert, dans son article Vues de l’intérieur, rappelle que si rien ne vient informer le synesthète de la singularité de sa perception, il pourra ignorer toute sa vie que tout le monde ne fonctionne pas comme lui. Alors que le sujet est aujourd’hui mieux connu, de plus en plus de personnes réalisent la particularité de leur fonctionnement.

 

En même temps que l’enfant ou l’adolescent découvre sa singularité, il ou elle réalise que les autres voient le monde de manière différente, ce qui constitue une surprise gigantesque. H-P Lambert

 

Passée la surprise, connaître sa différence aide à mieux interpréter certaines incompréhensions avec son entourage, ou des errances dans les apprentissages.

Stéphanie Delmas, elle-même synesthète, illustre avec beaucoup de talent des situations banales, lors desquelles chacun peut être embarrassé de ne pas comprendre l’autre…

 

 

 

 

Un grand merci à Stéphanie Delmas (alias Bambiii) pour ces illustrations !

 

Vous pouvez suivre son travail sur le blog : Des trucs dessinés

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*